Soleil noir

Un travail photographique qui prend l'apparence d'un contre-nature. 

Non pas dans le sens "opposé", mais dans celui de "lié", "accolé".

A la Nature.

A la nature des choses, celles de photographier l'humain, les êtres, leurs mouvements.

 

Ici, c'est une autre façon de faire, jouxtant l'autre.

Travail en négatif. Travail du monde immobile.

Extraction radicale de l'humain, pour mieux le révéler, pour mieux exprimer sa présence de trop, sa pollution sonore et gestuelle, de jour comme de nuit.

Vitaux et dérisoires à la fois, quelques éléments de sa création se fondent dans le décor et nous rappelle ses besoins de protection, d'énergie, de circulation, de communication, de domination.

 

Rendre au monde sa solitude et sa respiration.

L'homme étouffe d'étouffer la Nature et la sienne propre.

Figer cet instant où rien ne bouge, voir, voir vraiment, et ne plus rien entendre.

Monde de silence pétrifié où les branches et les fils invitent au perchoir, à la mélodie des chardonnerets, au réenchantement.

 

Beauté sous tension, espaces de pierre angulaire.

Retrouver le souffle de chair frottée, lampe magique flamboyant la nuit.

Retrouver les corps de boue, la terre ensemencée, les herbes mâchées et les troncs scarifiés.

Retrouver les cris, mouillés de rosée.

 

Ces lieux appellent au déchainement du sentiment amoureux, celui des ténèbres et de sa lumière définitive.

Bruno Bérenguer Photographie
Bruno Bérenguer Photographie
Bruno Bérenguer Photographie
Bruno Bérenguer Photographie
Bruno Bérenguer Photographie
Bruno Bérenguer Photographie
Bruno Bérenguer Photographie
Bruno Bérenguer Photographie
Bruno Bérenguer Photographie

© 2017-2020  Bruno Bérenguer Photographie  -  

Bruno Bérenguer Photographie