• jeanpaulvillegas

Jeunesse


Peu après la mort d'Higelin :


"Certains portent leur jeunesse

Comme un poignard dans le dos

D'autres en font un état permanent jusqu'au dernier souffle

Car la jeunesse n'est pas un moment de la vie , enfin parfois

Elle est la vie

Je vois ce bonhomme ce soir dans ce tellement humain regard de Sandrine Bonnaire

Il semble poser doucement les valises de la vie

Il sait être fort sans être colère

Il a le regard doux et rieur sur ceux qui l'entourent

Et comme ses "lettres d'amour d'un soldat de vingt ans"

Sa mort apporte un souffle immense

Sa mort devient vie

J'aime ça"

13 vues

Posts récents

Voir tout

Avant le confinement

Encore un matin Où je t'attendais Des jours et des jours Sans ta présence Sans te sentir Effleurante sur ma peau Je t'attendais Alors, las, là, je suis parti La colline, elle, s'offrait à moi âme fac