• jeanpaulvillegas

Aux Harkis la patrie non reconnaissante

Un jour, mais c'était il y a longtemps car depuis nous avons fait beaucoup de progrès en matière de leçon de morale (aux autres pays) notre propre pays refusait d'accueillir des dizaines de milliers de ses propres ressortissants les vouant à une mort certaine. Il en accueillit beaucoup d'autres les parquant dans des camps dont certains avaient servi pendant la guerre .Il les parquèrent aussi dans une misère morale et physique dont tous ne sont pas sortis .Les victimes directes et leurs descendant en portent encore le poids


Emission de France Culture, un moment d'attention pour cinquante ans d'oubli 


https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/emotions-35-aux-harkis-la-patrie-non-reconnaissante

2 vues

Posts récents

Voir tout

Avant le confinement

Encore un matin Où je t'attendais Des jours et des jours Sans ta présence Sans te sentir Effleurante sur ma peau Je t'attendais Alors, las, là, je suis parti La colline, elle, s'offrait à moi âme fac