• Bruno

Etre aimé par les herbes




J'ai pris la clé des champs

Celle qu'il m'a laissé en partant

Celle qui ouvre, comme il disait,

Sur la chambre de lumière.

Il m'a appris comment les rêves

Y papillonnent en pétales,

Et comment, sans bouger,

Nous pouvions assister ensemble

A la naissance d'une transparence.

Il me disait regarde,

Regarde bien, regarde plus,

Il est chose rare que du haut d'un tracteur,

Nous puissions encore, aux quatre points cardinaux,

Etre aimé par les herbes.


Photographie : Bruno B.

0 vue