• Bruno

Une photo de garde...



Il y a des photos comme des états d'âme, en couleurs ou en noir & blanc. Pas d'hésitation possible.

Et puis il y a ces photos comme des journées en demi-teinte...

Une photo "parle" : être à son écoute serait la moindre des choses. Elle porte en elle une forme de vérité, qui peut rapidement virer en cécité : l'œil ne s'y trompe pas. Laisser une photo parler, c'est faire preuve d'humilité et de retenue, c'est bannir toute frénésie de création, c'est laisser au temps le temps de faire son œuvre ; comme pour le vin, c'est en faire une "photo de garde".

La boire des yeux jusqu'à la lie, lui montrer à quel point elle nous plait afin qu'elle nous révèle son secret, sa faille, son mystère. L'effleurer seulement. Ne pas la (re)toucher, ni la (re)cadrer. Pour le moment.

Certaines nous résisteront. Au fond, pour notre plus grand bonheur. La laisser s'éloigner, tant pis. Lui rendre sa liberté, surtout.

D'autres se livreront.

Le photographe peut ainsi devenir l'artisan d'un épanouissement, d'une révélation, véritable cadeau de lumière s'il sait acquérir la sagesse de l'ombre.


Photographie : Bruno B.

0 vue